LES GARAGISTES

LES GARAGISTES

Vous êtes ici :

En cas de litige, quels recours ?

Publié le mercredi 07 juillet 2021 à 14:57

Commencez par des démarches amiables auprès du garagiste. Si celles-ci n’aboutissent pas, adressez-lui rapidement une lettre recommandée avec accusé de réception, dans laquelle vous le mettez en demeure de prendre en charge les nouvelles réparations et éventuellement de vous indemniser pour le préjudice subi (frais de location d’un véhicule de remplacement…).

 

Nous pouvons vous aider dans vos démarches.

Rassemblez tous les documents nécessaires pour constituer votre dossier (copie des factures de réparation, de l’ordre de réparation, l’avis d’un autre garagiste ou d’un expert…).

Les factures apportent la preuve des travaux réalisés sur votre véhicule.

En cas de litige persistant avec un garagiste sur un problème technique, l’avis d’un autre garagiste ou celui d’un expert va parfois être nécessaire pour déterminer l’origine et la nature du problème et faire valoir vos droits.

 

En cas de litige, le garagiste a le droit de ne pas vous rendre votre véhicule.

Le garagiste dispose d’un droit de rétention qui lui permet de conserver le véhicule tant qu’il n’a pas été payé (article 1948 du code civil). Même en cas de contestation, le consommateur sera obligé de payer la facture avant de pouvoir récupérer son véhicule.

 

Contacter ORGECO  au 06 41 85 26 80 ou via le formulaire en ligne.

Revenir aux actualités